Actualités

Lettre aux adhérent.es : Fermeture du Triangle

Chères coopératrices et consomma’ctrices,
Chers coopérateurs et consomma’cteurs,

Le directoire souhaite vous informer de la suite des événements qui secouent actuellement la coopérative et tout son personnel.

Fin novembre, nous vous faisions part de la situation dans laquelle la coopérative se trouvait. Dans un contexte général d’inflation et de crise de la bio en France, Scarabée se trouve elle-même confrontée à des difficultés financières et a été placée en redressement judiciaire le 26 octobre dernier.

Pour se relever, la coopérative se voit dans l’obligation de prendre rapidement de lourdes décisions. Notre objectif est de retrouver la rentabilité et rembourser les créances au plus vite. Dans ces conditions, c’est à contre-cœur que Scarabée a pris la décision de fermer le magasin du Triangle le samedi 28 janvier prochain à 19h30.

En effet, la rentabilité de ce magasin n’a pas été au rendez-vous cette année et les projections sur les années suivantes ne laissent pas entrevoir d’amélioration dans le contexte global que nous connaissons. Cette fermeture vise à soulager la situation de la coopérative toute entière et lui permettre de présenter des résultats encourageants lors de son prochain RDV au tribunal en avril 2023.

Les salarié.es en poste dans ce magasin vont être mutés vers d’autres sites Scarabée après la fermeture.

Niché au cœur d’un pôle de l’Économie Sociale et Solidaire de Rennes, le magasin du Triangle, entre tous les autres, incarne tout particulièrement notre projet de rendre la bio accessible à toutes et tous. Cette nouvelle fermeture est donc un immense crève-cœur, mais elle s’impose aujourd’hui pour faire perdurer la coopérative.
Nous croyons en des jours meilleurs, parce que la logique de la bio est d’une implacable évidence face à l’urgence climatique et sociale que nous connaissons.
Scarabée est bien vivante, neuf magasins, deux restaurants et un salon de coiffure restent ouverts, et bientôt, nous y croyons dur comme vert, elle pourra de nouveau s’envoler.

Le directoire de Scarabée


 

Lire aussi :

Des nouvelles du front de la bio

Bio à petits prix et soutien à la production locale

Partager